People

I was a Sari

Gucci soutient un groupe de femmes travaillant dur, issues de communautés défavorisées à Mumbai, pour qu’elles deviennent des artisanes de renommée mondiale et acquièrent une indépendance financière

Fondée par Stefano Funari en 2013, I Was a Sari est une entreprise sociale indienne qui vend des produits surcyclés tels que des articles de prêt-à-porter et des accessoires de style contemporain, confectionnés à partir de saris usagés. En Inde, le sari est un vêtement traditionnel porté par les femmes et représente une fierté culturelle.
Chaque produit I Was a Sari est confectionné à la main par des femmes indiennes issues de milieux défavorisés, ce qui leur assure un revenu régulier et une indépendance financière.

« Hier encore, il n’y avait pas de perspectives d’avenir pour nous. Nous restions simplement dans nos maisons. Mais après avoir rejoint I Was a Sari, nous nous sommes senties respectées. »

Rubina Shaikh, artisane

« Là où la plupart des personnes voient des femmes sans emploi et sans éducation, nous voyons des artisanes potentiellement talentueuses qui apprennent à imaginer leur avenir. »

Stefano Funari, fondateur et PDG de I Was a Sari

Gucci soutient cette initiative depuis 2018 de plusieurs manières, notamment par un programme spécial de formation à la broderie pour les femmes artisanes. En collaboration avec quatre maisons d’exportation partenaires de Gucci, les artisanes ont été formées aux techniques traditionnelles et une nouvelle ligne de produits haut de gamme I Was a Sari a été lancée.

Les artisanes, encadrées par les ONG partenaires de I Was a Sari (Community Outreach Programme et Animedh Charitable Trust), ont terminé leur formation initiale et ont participé à un atelier supplémentaire en 2019 au sein du studio créatif Gucci à Rome dans le cadre du programme de volontariat Gucci Changemakers.

« Là où la plupart des gens voient des déchets, nous voyons de la valeur. Là où la plupart des gens voient un tas de vieux saris, nous voyons le potentiel pour créer une mode contemporaine. »

Stefano Funari, fondateur et PDG de I Was a Sari

En 2019, I Was a Sari a remporté le Circular Design Challenge Award, la toute première récompense en Inde pour la mode durable, ainsi que le Responsible Disruptive Award à Milan, lors des Green Carpet Fashion Awards, le prestigieux événement annuel qui célèbre le style au sein de la mode durable.

I Was a Sari in numbers:
176 female artisans involved in the project during 2021
160% increase in headcount and 310% increase in products sold since 2018

La collaboration entre I was a Sari et Gucci se poursuit et prend de l’ampleur. En 2020, un programme de formation à la broderie intitulé « Now I can », parrainé par l’initiative CHIME FOR CHANGE de Gucci, était lancé sur une plateforme numérique open source dans le but d’amplifier l’impact du partenariat entre I Was a Sari et Gucci Equilibrium, ainsi que d’augmenter le nombre de femmes bénéficiaires. Disponible gratuitement sur Udemy, une plateforme numérique hébergeant des formations en ligne, l’atelier a été conçu pour former des artisans à l’art de la broderie. Les entreprises du secteur social et les organisations à but non lucratif peuvent proposer cette formation qualifiante à leurs membres, l’objectif étant de former des femmes indiennes et de leur ouvrir l’accès à de nouveaux emplois et à de nouveaux revenus. Les utilisateurs peuvent accéder au programme de formation en ligne gratuitement en envoyant un e-mail à l’adresse support@iwasasari.com.

2020 a également vu le lancement d’un second projet, développé avec le programme de bénévolat Gucci Changemakers. Dans le cadre de ce projet, des membres de l’équipe de stylisme de Rome ont échangé avec les artisanes de I was a Sari afin de stimuler leur créativité et d’élargir leurs perspectives. Ensemble, ils ont identifié des techniques de broderie et de matelassage pour I was a Sari, ce qui a débouché sur le lancement d’une collection capsule d’articles de prêt-à-porter et d’accessoires, donc vous pouvez découvrir certains modèles ci-dessous. Au-delà du stylisme, les collaborateurs de Gucci ont fait profiter I was a Sari de leurs compétences en matière de comptabilité, de photographie, de marketing numérique, de pratiques opérationnelles, pour ne citer que quelques exemples.

En 2021, l’organisation-mère de I was a Sari, 2nd Innings Handicrafts, était présente dans le classement 100 Corporate-Ready Social Enterprises (les 100 entités sociales prêtes pour l’univers de l’entreprise) figurant dans un rapport élaboré sous l’égide d’Acumen et développé en collaboration avec les membres de World Economic Forum’s COVID Response Alliance for Social Entrepreneurs. L’objectif de ce rapport était de révéler les opportunités de collaboration inexploitées entre les grands groupes et les entreprises sociales. Découvrez le rapport ici.

Related stories
previous slide
01 / 03
next slide